Navigation

Avis / Test – Sonic Forces, le retour du Hérisson le plus rapide de l’univers !

Testé sur Xbox One, à partir d’une « version presse » fournie par l’éditeur

 

Sonic et sa bande sont de retour dans une nouvelle aventure, avec « Sonic Forces », disponible sur PS4, Xbox One & Nintendo Switch !

Dans ce nouveau jeu des aventures de notre hérisson bleu préféré, Sonic se fait enlever par le Docteur Eggman (anciennement baptisé « Robotnik » en France), qui a une fois de plus décidé de conquérir le monde. Eggman sera cette fois-ci aidé par un nouvel ennemi redoutable, capable de courber l’espace temps : Infinite ! Les amis de Sonic, dépassés par la  disparition du hérisson le plus rapide de l’univers, font donc appel à une nouvelle recrue pour les aider dans ce combat : Un Avatar que vous allez devoir créer de vos propres mains.

Notre Avatar Favori, chez Playergeek: Un chat !

Pour la création de votre Avatar, plusieurs races animales sont disponibles : Chat, Loup, Lapin… et bien sûr, Hérisson ! Chaque race possède une capacité spéciale qui lui est propre (un chat gardera un anneau après s’être fait touché par un ennemi, un Loup attirera les objets vers lui…). La personnalisation est de mise lors de la création de votre avatar, que vous pourrez rendre unique grâce à de nombreuses options : couleur de peau, sexe, forme des yeux, de la tête etc…. Ajoutez à cela de très nombreux accessoires (lunettes, chapeaux, bracelets, chaussures, vêtements…), que vous débloquerez en (très) grosse quantité tout au long du jeu.

Votre personnage sera également équipé d’une arme, appelée « Wispon ». Le premier « Wispon » disponible dans le jeu est une sorte de « Lance-flamme ». Grâce à cette arme, vous pourrez anéantir vos ennemis sans perte de vitesse, tout en continuant à courir. Ce premier Wispon vous permettra également, en ramassant certains objets qui activent ce pouvoir, de vous envoler en tirant dans le sol. Au fil de votre aventure, vous débloquerez de nouveaux « Wispons », disposant chacun d’une attaque principale (éclair, feu, néant…), une capacité spéciale (activable via des items disséminés au travers des niveaux), et jusqu’à trois « améliorateurs » pour votre Avatar.

De nombreux Wispons se debloqueront au fil du jeu

Au début de votre Aventure, vous serez également rejoint par un autre Sonic, tout droit sorti d’une autre dimension. Plus petit, un peu plus « rondouillet », et ne plaçant pas un mot, ce Sonic peut facilement être assimilé au « vieux » Sonic des jeux Megadrive. Nous l’avons donc baptisé « Sonic Retro ». Le « vrai » Sonic sera lui aussi vite libre, et vous rejoindra pour le combat contre le Dr Eggman, et son nouveau « lieutenant », une sorte de magicien pouvant manipuler le temps et l’espace, le fameux « Infinite ».

Le jeu est entrecoupé de nombreuses petites cinématiques, mettant en scène tout les acolytes de Sonic (Knuckles, Amy, Shadow, Vector…). Rien de bien transcendant dans le scénario, qui reste extrêmement classique : Un Dr Eggman et ses acolytes, un peu débiles, qui veulent pourrir la vie à Sonic et ses amis, et accessoirement dominer le monde. Mais les cinématiques, plutôt bien réalisées dans l’ensemble, restent cependant agréable à regarder.

« Retro Sonic » est dans la place !

Au fil des niveaux, vous alternerez donc entre votre Avatar, et les deux Sonic. Chacun des personnages à des capacités et compétences qui lui sont propres. Le gameplay est donc sensiblement différent suivant le personnage incarné. Certains niveaux vous permettront également d’incarner Sonic & votre Avatar, ensemble, pour un duo de choc, qui pourra alors activer un « double turbo », pour atteindre des vitesses phénoménales. Les niveaux « Avatar » vous proposeront également « d’inviter » un deuxième avatar, à sélectionner parmi ceux des joueurs du monde entier. Si vous décidez d’inviter un deuxième avatar, vous pourrez alors, au fil du niveau, alterner entre les deux personnages, pour profiter de deux types de pouvoirs différents.

La plupart des niveaux vous feront enchainer des passages en « 2D », au défilement horizontal, et des passages en 3D, plus « moderne ». Le passage 2D / 3D est pour la plupart du temps bien géré, et ne perturbe pas trop le joueur.  Le Gameplay est, dans l’ensemble, plutôt correct, bien qu’il est fréquent de s’emmêler les pinceaux avec les trois personnages (Sonic, Sonic Retro et votre Avatar). Sonic « Retro », évoluant uniquement dans des niveaux entièrement en 2D est sans doute un peu moins facile à contrôler, avec quelques imprécisions lors des sauts, dans les phases de pure plateforme.

Certains passages en 3D sont plutôt réussis !

Le jeu se compose ainsi de 30 niveaux principaux, répartis dans 7 décors différents. Les différents « mondes » sont divers et varié : Du classique « Green Hill Valley » en passant par le « Death Egg » ou « Metropolis City », vous traverserez des décors très différents les uns des autres. Des niveaux secrets sont déblocables, en ramassant des pièces rouges au travers des niveaux ou en remplissant des « missions » secondaires dans les niveaux classiques (missions de « sauvetage », Score « S », petits objectifs divers et variés, Missions Quotidiennes…).

Niveau bande son, le jeu alterne en musique électro endiablée, et musique très « Japonaise » dans le style. Dans l’ensemble, ça colle plutôt bien à l’ambiance générale du titre, et malgré quelques morceaux de musiques « étranges », la bande son est relativement sympathique. Coté bruitage, on est sur du classique, et ça reste parfaitement dans le thème de Sonic. Techniquement, le jeu est très joli, avec des couleurs vives, le tout affiché en 1080p/60fps (Xbox One / PS4) et en 720p/30fps (Nintendo Switch). Nous n’avons pas remarqué de baisse de framerate ou autre désagréments au cours de notre aventure, et sans être parfait, le jeu nous a semblé bien abouti, techniquement parlant.

Les décors sont divers et variés, avec parfois, comme ici, des couleurs bien « flashy »

Nous avons terminé le jeu en un peu moins de 10h, en mode « difficile » (conseillé au début du jeu, si vous êtes déjà habitué aux jeux de la saga des Sonic). Il nous reste cependant, quelques niveaux secrets à débloquer, et à atteindre le Rang S sur les 30 niveaux de bases + les niveaux cachés. Une fois votre avatar au niveau maximum, il est également possible d’en créer un nouveau, afin de refaire les niveaux avec les compétences propres d’un autre avatar. La rejouabilité est plutôt bonne, et certains niveaux se laissent refaire plusieurs fois, sans que l’ennui ne s’installe. Pour un jeu à moins de 30€, cela nous à donc parue être une durée de vie des plus correcte.

 

L’EPISODE DE SHADOW:

« L’épisode de Shadow » est un petit DLC entièrement gratuit, proposé en plus du jeu de base, permettant de prolonger un peu l’aventure en incarnant le fameux Shadow.

Dans ce DLC, vous traverserez trois niveaux issus du jeu de base (une dizaine, en tout), mais aménagés différemment : nouveaux éléments, nouveaux obstacles etc… Un mini scénario avec quelques cinématiques ponctueront cette petite aventure alternative. L’épisode de Shadow offre donc un nouveau défi, dans des 3 niveaux déjà connus, mais dont la difficulté est largement accrue.

Les 3 niveaux de « L’épisode de Shadow » mettront vos nerfs à rude épreuve.

Une fois ces trois niveaux terminés, vous pourrez alors incarnez « Shadow » dans le jeu de base, dans les dix niveaux de « Sonic moderne ».

Un petit DLC fort sympathique, et disponible gratuitement, dont il serait dommage de se priver.

Les Plus:

  • Des cinématiques assez bien réalisées.
  • La sensation de vitesse extrême lors de certains passages.
  • Une nouvelle aventure de Sonic, de bonne qualité !
  • Le système de « Wispon », plutôt sympa.
  • La création de notre Avatar.
  • Jeu à « petit prix » (Moins de 30€ en version boite)
  • Un premier (petit) DLC gratuit.

Les Moins:

  • Quelques imprécisions dans le Gameplay des divers personnages, et plus particulièrement avec « Retro Sonic ».
  • Quelques phases de « pure plateforme » qui laissent apparaitre une maniabilité parfois hasardeuse, notamment au niveau des sauts.
  • Les phases en 3D, parfois un peu brouillons lors des phases ultra rapide.
  • L’histoire principale un peu courte.

Posté par 

Technicien en réparation consoles/smartphones et Webmaster mais avant tout fan de jeux vidéo depuis mon enfance, j’ai grandi avec les consoles de chez Nintendo. Désormais principalement sur les consoles Xbox, je possède également Switch, Wii-U, PS3, et de nombreuses « old-gen » dans ma collection

Articles Similaires

Laisser un commentaire